Le Midi Libre met en vant le CHU de Montpelier, qui place l’hypnose dans ses pratiques.

Delphine Gélibert, manipulatrice radio, tirera un premier bilan de dix-huit mois d’échographies trans-oesophagienne sous hypnose, ou comment éviter une anesthésie générale pour explorer les valves cardiaques du cœur malade des enfants via une sonde envoyée depuis l’œsophage. Le CHU de Montpellier est le seul, aujourd’hui en France, à pratiquer ce type d’examen.

Delphine Gélibert plonge les enfants dans un état de “conscience altérée” en les faisant voyager dans un univers virtuel choisi en commun. Il permet d’amener une sonde de 10,6 mm de diamètre au cœur sans anesthésie ni médication, sans douleur ni traumatisme non plus pour un examen impressionnant de dix minutes.