Hypnose médicale : entrez dans la transe

Alors qu’un congrès international se tient actuellement à Saint-Malo sur cette pratique, «Libération» a suivi une équipe du Samu de Marseille qui s’en sert pour calmer les patients.

Dès lors, le docteur Champenois va totalement bouleverser sa pratique. «Au début, on essaye, ça ne marche pas, explique-t-elle. Parfois, on n’arrive pas à capter l’attention du patient, alors on arrête et on met la perfusion. Et puis on s’adapte, on change nos scénarios. Il faut oser, surtout quand on est au milieu d’une équipe…».

 Les premiers temps, certains confrères se montrent sceptiques. «Les infirmiers se moquaient un peu, disaient qu’on allait faire une intervention avec Messmer ! [célébrité de l’hypnose, ndlr] plaisante le médecin. Mais, en nous voyant pratiquer, ils ont vu les effets.» C’est ce qui a poussé Franck Serre, l’infirmier, à se former lui aussi. «Ça a tout changé dans ma pratique, assure-t-il. Avec le temps, on devient de bons techniciens, mais on se déshumanise. Le système nous pousse à ça. Avec l’hypnose, on revient à l’humain.»

http://www.liberation.fr/france/2018/06/14/hypnose-medicale-entrez-dans-la-transe_1659192