Qu’est-ce que l’hypnose ?

Hypnose vient du mot grec “hypnos”, qui signifie sommeil. La personne qui a inventé le terme en 1843 (James Braid, le père de l’hypnose moderne) a tenté de le transformer plus tard en «monoideisme» (ce qui signifie se concentrer sur une idée), mais «l’hypnose» a déjà gagné en popularité. La notion de «monoétisme» de Braid est descriptive de ce que de nombreuses personnes éprouvent dans l’hypnose.

Quelques définitions

Au fil des siècles, des auteurs ont proposé des définitions de l’hypnose.

“L’état d’hypnose est l’état dans lequel l’apprentissage et l’ouverture au changement peuvent se produire plus aisément. Elle ne relève pas d’un état de sommeil induit. Les patients ne sont pas mis sous l’influence du thérapeute, ni dépossédés de leur contrôle et placé sous la dépendance d’autrui.” – Milton H. ERICKSON.

“L’hypnose est un état de conscience altéré. Il se caractérise par une capacité accrue à produire des changements souhaitables dans les habitudes, les motivations, l’image de soi et le style de vie. Des modifications peuvent être produites dans des fonctions physiologiques telles que la douleur, qui sont habituellement inaccessibles à l’influence psychologique.” – Crasilneck & Hall.

“L’hypnose est “une dissociation de la conscience de la majorité des événements sensoriels et même strictement neuronaux qui se déroulent. ” – Weitzenhoffer.

“Un état dans lequel les facettes mentales critiques sont temporairement suspendues, et où la personne utilise principalement l’imagination ou les processus de pensées primaires.”  – Daniel Araoz

“État de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion. 2- Ensemble des techniques permettant de provoquer un état d’hypnose, utilisées notamment au cours de certaines psychothérapies”. – Dictionnaire Larousse

“Etat voisin du sommeil provoqué par des suggestions, des actions physiques ou mécaniques, ou par des médicaments hypnotiques” – Dictionnaire, le petit Robert

Ainsi, l’état d’hypnose est aussi complexe à définir que la conscience, l’inconscient ou encore un état “normal”.

L’état d’hypnose, une réalité quotidienne

Nous avons tous des états connus, habituels qui nous semblent ordinaires, dans lesquels nous sommes en capacité à nous repérer, à interagir, à nous identifier à ce que nous vivons, nous faisons et nous pensons. C’est ce que certains nomment un état “normal”. Il varie en fonction des émotions qui nous traversent, de l’état de fatigue. Nous n’aurons alors pas les mêmes réactions, les mêmes associations d’idées.

Parfois, nous nous décalons de notre état ordinaire. Il nous arrivent alors d’utiliser des expressions comme : « je ne suis pas moi-même », «  je suis à coté de moi », « je suis hors de moi », “j’étais ailleurs”.

Certains éléments favorisent ce décalage et nous approchent d’un état d’hypnose.

Quand vous lisez un livre, que vous allez au cinéma, et que vous êtes comme absorbés par l’histoire, vous commencez à vivre ce que vivent les personnages, à ressentir un lieu, à percevoir les sentiments, les émotions. Pourtant ce ne sont que des mots couchés sur le papier ou un acteur qui a appris un texte par cœur.

Un certain cadrage cinématographique, comme un style d’écriture, quand il nous touche, nous sort de notre état ordinaire, de la réalité du moment, et nous permet de vivre l’histoire. Nous oublions le contexte environnant (la salle de cinéma, les personnes qui nous entourent), le temps, nous oublions qui nous sommes …

Le “faux”, les mots, les images, le son sont autant de suggestions qui créent une réalité interne. L’émotion que nous ressentons alors est vraie. C’est exactement ce qui se passe dans un mécanisme d’hypnose.

Le même processus opère lorsque vous êtes dans une rêverie, quand vos pensées dérivent, quand vous écoutez quelque chose, une musique, ou que vous regardez un paysage, un tableau, que vos pensées par association d’idées vont parfois très loin, que vous perdez le contact avec le présent, là aussi, vous êtes très proche d’un état d’hypnose.

L’état d’hypnose est donc un état naturel, une réalité quotidienne que nous connaissons tous.

L’hypnose alors qu’est ce que c’est ?

L’hypnose est le prolongement de tous ces états, elle commence quand le praticien arrive à toucher personnellement quelqu’un, entrer dans son monde, trouver une résonnance avec cette personne et à se servir de cette connexion pour l’amener de plus en plus loin d’elle même. A ce moment, c’est à dire quand nous ne sommes pas seulement absorbé par quelque chose, mais quand nous sortons tellement de nous même, que nous en oublions pendant quelques instants la réalité ordinaire, que nous sortons de notre état de conscience.

Quand une personne sort de son état de conscience ordinaire, elle est capable d’avoir un autre schéma de pensée. Elle est capable d’accéder à des parties d’elle même qui d’habitude ne sont pas très accessibles.

Nous n’avons pas une identité figée, une nature figée, nous sommes multiple. Cette multiplicité, dans l’enfance est très forte, et généralement, cette identité devient figée pour devenir encombrante voire emprisonnante. Et parallèlement l’état de conscience se réduit, comme s’il avait de moins en moins d’occasion de s’échapper de cette construction que nous ne parvenons pas à changer, qui nous déplait, qui nous fatigue parfois comme si la porte s’était un peu refermée sur cet état de conscience et que nous avions perdu la clef pour en sortir.

L’hypnotiseur est quelqu’un qui peut vous rappeler que vous avez plusieurs états de conscience qui ne sont pas si loin que ça, qui sont toujours accessible, qu’il n’y a peut-être que quelques petites peurs à dépasser ou peut être juste à connaître le chemin pour aller franchir la barrière que nous nous sommes construite à un moment donné, et passer de l’autre coté.

De l’autre coté de cette barrière nous pouvons nous reconnecter à des ressources laissées de coté, des mémoires oubliées, à notre imagination, une créativité peut-être plus vaste, qui n’a pas de limite, en tous cas pas celle que nous nous mettons habituellement.

Cela a surtout des applications dans la connaissance de soi. C’est une manière de recréer un pont à l’intérieur pour reconnecter toutes les petites parties à l’intérieur, les faire communiquer, de décloisonner ce que nous nous sommes construit.

Voilà une des définitions que nous pourrions donner de l’hypnose. L’hypnose, c’est l’accès à toutes ces parties là, habituellement hors de notre portée.

L’hypnose est un état actif

Si certains pensent encore que l’état d’hypnose est un état dans lequel vous dormez, les études montrent aujourd’hui que la transe hypnotique, est en effet un état très actif.

L’état d’hypnose est un état particulier dans lequel notre imagination est plus active, dans lequel on a une plus grande sensibilité. Un état dans lequel, un peu comme dans le rêve, on sort de la réalité habituelle, pour aller dans une réalité plus symbolique et plus intérieure. C’est un état qui favorise l’apprentissage, l’acquisition des compétences, mais c’est aussi un état qui libère tout simplement et qui est intéressant pour l’introspection, la découverte de soi.

L’état d’hypnose que nous allons recréer lors d’une séance, s’inspire de ces états naturels, les recréer, les intensifier tout en les canalisant. Dans tous les cas nous leur donnons une direction, une mission : allez vers votre objectif !

Prendre Rendez-Vous




José Colleatte


Adresse

Centre Médical du Limancet
106, Avenue Leon BLUM
33110 Le Bouscat


Heures d’ouverture

- Lundi  : 8h30–18h30
- Mardi  : 8h30–18h30
- Jeudi  : 8h30–18h30


Contact

06 72 72 57 61


Tarif

Séance de 45mn à 1h15
80 Euros

Consultation à domicile
130 Euros