Vous êtes ici : Hypnose bordeaux > haut potentiel intellectuel > Le choix du spy

Haut potentiel intellectuel, le choix du psy

Régulièrement, les personnes à haut potentiel intellectuel se retrouvent en souffrance, souvent en déshérence en matière d’accompagnement et régulièrement frappées d’un très fort sentiment de solitude, d’incompréhension.

Les accompagner dans une relation d’aide, n’est souvent possible qu’après qu’un rapport stimulant soit établie. Changer, aller vers ces désirs, se sentir autorisé à reconnaitre ses modes de fonctionnement différenciants dans un premiers temps en les identifiant mieux, puis exploiter ce potentiel à travers la réalisation d’actions porteuses des valeurs incarnées par la personne elle même, leur donner du sens.

Aller vers un alignement, une unicité, redéfinir les contours de sa personnalité, va régulièrement passer par des propositions psychoéducatives argumentées, précises, transparentes, sensées…

Avant propos

 

En France, l’usage professionnel du titre de psychologue, accompagné ou non d’un qualificatif, est réservé aux titulaires d’un diplôme obtenu après 5 ans d’études spécialisées. La thérapie est un moyen de prévenir, traiter, soigner ou soulager une maladie. Si une personne est malade, elle doit être prise en charge par un spécialiste, en l’occurrence, un médecin.

Peut-on dire qu’une personne qui se sentirait en décalage, différente, en marge, qui rencontrerait des difficultés à appréhender, à connaître et à mieux accepter ses émotions, une personne qui pourrait rencontrer des difficultés à gérer les informations qui lui viennent de l’extérieur et qu’elle pourrait juger parfois envahissantes (bruit, odeur, lumière…), une personne qui pourrait avoir le sentiment de trop penser, une personne qui pourrait rencontrer un fort sentiment de solitude, une personne qui pourrait très vite s’ennuyer, qu’elle est malade ?

Dans l’accompagnement avec l’hypnose, il ne s’agit pas d’accompagner des pathologies nécessitant une guérison et donc une thérapie. Il s’agit le plus souvent de travailler sur les structures émotionnelles, la façon dont nous nous racontons notre propre histoire, ce que nous en savons, de comprendre ses peurs, d’observer et d’appréhender parfois ce que nous pensons, et plus je comprends l’hypnose et moins je conçois son rôle en terme de thérapie, fût-elle brève. Nous travaillons l’organisation inconsciente de vos ressentis, sur votre objectif, votre but, ce qui est important pour vous dans le respect de vos valeurs, de vos croyances, de votre identité.

Si l’hypnose a encore une image sulfureuse auprès d’une certaine population, elle tend à se démocratiser dans divers secteurs d’activités, au sein des grandes entreprises pour le top et le middle management, dans les milieux sportifs, dans les milieux du spectacle et de la télévision. Autant de secteurs d’activités où la capacité à mobiliser son plein potentiel est de rigueur, voire une exigence.

 

Les psys

Psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, psycho praticiens, psychanalystes, mais aussi les praticiens spécialistes de la PNL des thérapies systémiques, de la gestalt, de l’hypnose sont autant de personnes en capacité à accompagner les individus en recherche de mieux être, selon des approches et une réglementation relative à chaque discipline.

Si communément le terme de psychologue désigne une personne qui a une connaissance empirique, intuitive des comportements humains, qui comprend intuitivement les idées, les sentiments des autres, plus spécifiquement ici, ce sont donc des personnes dont le métier est d’étudier ou d’intervenir sur l’état psychologique et le comportement des humains.

Comme évoqué précédemment, le terme psy est utilisé pour désigner beaucoup de personnes à travers des pratiques d’accompagnement très différentes les unes des autres. Ici, le terme de psy est employé pour désigner les psychologues, les psychothérapeutes et psycho praticiens et plus généralement l’accompagnant, celui ou celle qui peut vous guider, vous accompagner vers un mieux être.

 

Méthode psychothérapeutique

Selon la fédération française de psychothérapie et de psychanalyse, « la psychothérapie a pour objet de traiter le mal-être que chacun peut rencontrer un jour dans sa vie. Selon les personnes et les circonstances, ce mal-être se manifeste dans le domaine psychologique, existentiel, affectif, sexuel, relationnel ou social. »

Avant d’aller plus avant, notons que la thérapie est un moyen de prévenir, traiter, soigner ou soulager une maladie. Si une personne est malade, elle doit être prise en charge par un spécialiste, en l’occurrence, un médecin, donc un psychiatre, seul habilité à intervenir dans ce cas. Proposer à la personne, en fonction de sa situation spécifique et de son désir de changement, des moyens qui vont lui permettre d’évoluer vers un état souhaité de mieux-être, relève le plus souvent plus de l’accompagnement que du soin, non ?

Avec près de 400 méthodes dites « psychothérapeutiques », la diversité place le futur accompagné devant un choix vaste et complexe.

 

Quelle méthode d’accompagnement pour les adultes surdoués ?

Le bon déroulement de la « psychothérapie » ou de l’accompagnement dépend de plusieurs facteurs et repose en grande partie sur :

  • Le rapport : la dynamique relationnelle qui se crée entre la personne qui consulte et le psychothérapeute ou l’accompagnant. Dans le cas des personnes à haut potentiel intellectuel, un rapport stimulant, dynamique, respectueux, transparent, exigeant souvent, va être un préalable dans l’établissement de ce rapport.
  • L’utilisation d’une ou plusieurs méthodes de psychothérapie ou d’accompagnement.

 

Au delà du rapport accompagnant / accompagné, nous entrons ici dans les techniques d’accompagnement à proprement parler.

L’accompagnement dans la gestion des émotions de façon non spécifique aux personnes à haut potentiel, oriente vers les techniques habituelles : hypnose, technique de libération émotionnelles (EFT), de retraitement de l’émotion (EMDR), mais aussi des techniques issue des thérapies comportementale et cognitive et généralement des spychodynamiques orientées vers la solution.

L’apprentissage de l’auto hypnose, est aussi bien souvent un vecteur d’accompagnement sur le long terme, dans la continuité de ce qui peut se faire en séance, au même titre que la La mindfulness qui offre des résultats très intéressants pour cette population.

Il est également intéressant de noter, pour un nombre non négligeable, un enfermement dans des boucles de pensées, un surinvestissement du mental au mépris, dans certains cas du corps physique, qui peut être totalement désinvesti. De façon complémentaire, les massages, le yoga, l’acuponcture… peuvent accompagner le changement de la personne.

Dans tous les cas, orientez vous vers le professionnel qui vous inspire confiance, qui vous sera recommandé par un médecin ou un professionnel de santé.

 

Faut-il un accompagnant spécifique ou HPI pour accompagner un adulte surdoué ?

L’accompagnement et son succès reposent en très grande partie sur la relation accompagnant / accompagné.

Un certain nombre d’études ont montré qu’en matière de communication, nous communiquons dans une forme d’évidence avec des personnes qui sont dans un range de QI de plus ou moins 20 points.

L’homme est en capacité de considérer comme vrai ce qu’il peut imaginer. Être entendu pour ce que nous sommes vraiment présuppose que la personne en charge de nous écouter soit en mesure d’accepter ce que nous lui décrivons comme possible. Pour une personne à haut potentiel, c’est souvent avec un accompagnant dans ce range de QI que la sensation de pouvoir, enfin, se dire sans retenue, d’être compris pour ce que nous sommes vraiment, dans l’évidence de la communication, dans le partage d’une énergie similaire, dans l’acceptation des limites de l’un et de l’autre que peut se construire sainement la relation d’aide.

Dans la vie, la seule chose dont nous avons besoin, c’est d’être entendu pour ce que nous sommes vraiment, n’est ce pas ?

Haut Potentiel Intellectuel

Haut Potentiel Intellectuel

J’accompagne des adultes surdoués depuis plus de 18 ans, dans des contextes de vie professionnelle et personnelle. A Bordeaux, mon accompagnement se base sur l’hypnose, les thérapies systémiques, la psychologie positive, la communication non violente… Régulièrement,...

Qu’est ce que l’intelligence ?

Qu’est ce que l’intelligence ?

Vous êtes ici : Hypnose bordeaux > haut potentiel intellectuel > Qu'est ce que  l'intelligence ? Bien que l'intelligence soit l'un des sujets très discutés en psychologie, il n'existe pas de définition standard de qui fait consensus. Certains chercheurs...

Hypersensibilité émotionnelle

Hypersensibilité émotionnelle

Caractéristique de personnes plus réceptives que la moyenne aux stimuli provenant de l’environnement, L'hypersensibilité est souvent perçue comme envahissante.
Dépasser ses peurs avec l’hypnose

Dépasser ses peurs avec l’hypnose

La peur, l’anxiété et l’angoisse désignent trois réalités distinctes en psychologie, elles peuvent toutefois être considérées comme trois degrés d’un même état physiologique.